routine naturelle cheveux fins

Routine capillaire naturelle pour cheveux fins

Hello hello !

Après vous avoir parlé de ma routine visage anti-acné, il semble assez logique que je vous parle de ma routine cheveux.

J’ai galéré pendant trèèèès longtemps comme beaucoup de gens avec mes cheveux parce que je ne les acceptais pas. Ni lisses ni bouclés, ils n’ont aucune forme, sont extrêmement fins, cassent facilement, mais en même temps j’en ai BEAUCOUP.

Bref, j’ai essayé tous les shampoings soit disant lissants, j’ai utilisé beaucoup de gel… Sans succès… J’ai fini par baisser les bras et juste prendre soins d’eux. Et ça se passe plutôt bien !

Je vous présente ici ma routine complète, que je suis maintenant depuis plus d’un an, pour le plus grand bonheur de mes racines…

Arrêt du silicone

Rien de surprenant ici, ma première étape a été l‘arrêt du silicone il y a quelques années de ça.

Comme beaucoup d’entre vous, cela a commencé par un constat simple : mes cheveux étaient dé-gue-lasses. Ils étaient nickels le jour du lavage et très lourds dès le lendemain. Pas vraiment gras mais je sais pas, pas jojos, assez plats, etc…

Je me suis donc renseignée, j’ai arrêté tous les shampoings bourrés de silicone. Ça m’a carrément réussi, ils sont devenus tout légers. Trop fluffy, trop « fuzzy » peut-être, mais beaucoup plus « propres » et volumineux.

Cela me parait donc être une très bonne étape pour commencer et cela peut déjà faire une bonne différence.

Vient ensuite le reste de la routine.

Au quotidien

Brosse

Avant j’utilisais une brosse avec picots en plastique que je ne lavais que très rarement. Cracra.

Je suis passée à une brosse en poils synthétiques (je crois) avec quelques picots en plastiques. Pas super donc, mais au final je l’utilise rarement.

En effet, la plupart du temps, j’utilise un peigne en bois à dents larges. Je n’ai pas les cheveux frisés mais bien ondulés et le peigne suffit à la fois largement à les démêler, à les coiffer et permet de ne pas « casser » les boucles.

Je les peigne bien le matin, en commençant par quelques coups en bas puis je monte au fur et à mesure. Idem le soir !

Et ça prend beaucoup moins de place…

Coiffage

Je ne me fais jamais de coiffure. Mais vraiment jamais. Par contre je me m’attache souvent les cheveux en queue de cheval ou chignon tout simple, sans serrer comme une brute.

Quand je me les attache, j’utilise les élastiques à la mode en ce moment : les espèces de trucs très moches à spirales, en plastique. Je les trouve vraiment pas mal car elles n’arrachent pas beaucoup de cheveux et quand on a tendance à les perdre, c’est top !

En revanche, j’attache mes cheveux pour dormir. Pour éviter les frottements pour eux et pour éviter qu’ils abîment ma peau, aussi. Mais pour qu’ils ne me gênent pas (je n’arrive pas à dormir avec une queue de cheval par exemple), je mets l’élastique vraiment sur le haut du crâne. Ça fait une espèce de mono-couette en palmier bien en haut du crâne (qui s’appelle « couette de dodo »).

Pas super super sexy, OK, mais efficace !

Chaleur

Je n’ai jamais été une fanatique du lissage. Cette partie là n’a donc pas été trop compliquée à adapter, j’essaie juste de respecter plusieurs règles.

Déjà, je n’utilise le sèche-cheveux que si je dois sortir ou aller au lit et que je ne veux pas avoir les cheveux mouillés. Mais même dans ce cas-là, je mets de l’aloe verra dans mes cheveux à la sortie de la douche pour les protéger et j’attends qu’ils soient secs au maximum (j’attends le dernier moment quoi) pour les sécher. Et j’utilise le mode « froid », le plus loin possible de ma tête.

J’utilise par contre bien plus régulièrement le lisseur (quasi à chaque fois en fait) sur UNE mèche. Une seule mèche au niveau du visage qui me fait UN frisotti que je lisse. Et même là, j’attends qu’ils soient secs, j’utilise la chaleur la plus basse possible et je ne m’attarde pas trop.

Disons que j’essaie de me dire, à tort ou à raison, que si c’est trop chaud pour ma peau, ça l’est probablement aussi pour mes cheveux..

chaleur cheveux fins
Ça, c’est non par exemple

Rituel lavage

Rentrons dans le vif du sujet… Le lavage ! C’est là que tout se joue…

Masque

Pour ce qui est des masques, je ne suis pas très régulière… Disons qu’en général une fois toutes les deux semaines, j’applique de l’huile végétale (coco en général mais ça dépend) avec quelques gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang sur les longueurs et je laisse poser une petite heure.

Après, il m’arrive parfois de faire des masques « fin de frigo ». Si j’ai un vieil œuf ou un vieux yaourt qui traîne et que je ne mangerais pas, hop je l’utilise. Mais c’est anecdotique.

Shampoing

Je me lave les cheveux deux fois par semaine. Je n’hésite pas à les garder un peu sales parfois, je fais simplement un chignon et tout va bien. Pour le shampoing j’ai deux stratégies, selon l’état de gravité :

  • Shampoing « liquide » standard. J’utilise toujours le shampoing « I love my planet » de Yves Rocher. Je suis assez sure qu’il n’est pas top top niveau composition, mais en attendant il me convient (j’avais acheté plusieurs bouteilles au moment d’une promo et je n’ai pas fini…). Par contre, j’ai complété ce shampoing avec de la provitamine B5 (apparemment fortifiant) et de la protéine de riz (force et volume). J’ai constaté une réelle différence en passant à ce mélange là, mes cheveux sont effectivement plus forts et plus volumineux plus longtemps ! Je mets aussi quelques gouttes d’huile essentielle d’Ylang-Ylang.
  • Shampoing à partir de poudre. J’ai voulu essayer la poudre de Shikakai, je dois avouer que c’est assez spécial. Disons que cela demande un peu de préparation et un peu de vaisselle, il faut faire passer la poudre au stade de « pâte ». Rien de compliqué mais il faut y penser avant de se mettre sous la douche… On a l’impression que ça ne lave rien mais en fait si, le cheveu est quand même propre à la sortie ! Par contre, je trouve aussi qu’ils graissent plus vite… Dans tous les cas, je ne l’ai pas utilisée assez longtemps pour donner un vrai avis. Mais du coup je réserve ce produit « pour dépanner ».

Je prends donc UN PEU de shampoing (je faisais partie de celles qui utilisaient des tonnes et des tonnes de produit avant… alors que ça ne sert à rien…), j’applique uniquement aux racines (à priori pas besoin de frotter les longueurs) et je masse avec la pulpe des doigts. Je masse vraiment de partout partout, sur tout le crâne, derrière les oreilles, trois fois.

Ensuite, en toute logique, on rince ! Rien à signaler à part que j’ai aussi arrêté de mettre l’eau très chaude, ça ne sert à rien et ça ne fait de bien à personne, surtout pas aux cheveux…

Après-shampoing

J’utilise de l’après-shampoing à chaque lavage, mais en très petite quantité… J’ai un après-shampoing sans silicone qui me reste encore d’Yves Rocher (foutue promo…) que j’utilise donc. Mais je ne l’utilise pas vraiment comme après-shampoing !

J’avais vu une vidéo d’une youtubeuse qui l’utilisait en « avant-shampoing » justement. Elle mettait un peu d’après-shampoing sur les longueurs au début de sa douche, se lavait le corps, puis faisait son shampoing normal. Le rationnel était que l’après-shampoing protégeait un peu les pointes du shampoing, comme un masque.

C’est peut-être une énorme bêtise, mais je continue de le faire, ça me réussit plutôt bien !

Après-lavage

Les cheveux sont bien rincés, le cucul bien propre, il est temps de sortir de la douche.

J’enveloppe tout de suite mes cheveux dans une serviette, sans frotter et sans serrer comme une brute. Juste histoire de ne pas goutter de partout.

J’enlève la serviette et je mets tout de suite, sur cheveux bien mouillés donc, un peu d’aloe verra. Parait-il que ça les protège… J’étale en passant les doigts dans les cheveux.

Ensuite, je passe seulement un coup de peigne sur le haut du crâne pour donner un bon pli histoire de ne pas me retrouver avec un épi monstre après. Mais je ne touche toujours pas les longueurs avec un peigne ou une brosse…

Je laisse ensuite mes cheveux sécher à l’air libre et c’est seulement là, une fois qu’ils sont secs, que je les brosse. Enfin, que je les peigne. Avec mon peigne en bois à dents bien larges !

Et voilà, ils sont tout propres, on est tranquilles pour 3-4 jours !

Résultats

Vous remarquerez donc que cette routine est à la fois peu coûteuse (en gros j’ai le même shampoing depuis un an…) et très peu chronophage.

Mais est-elle efficace ? Comme je vous le disais, j’ai des cheveux très fins (mais pas plats pour autant) qui tombent beaucoup et qui ondulent pas mal.

Depuis que j’ai cette routine (ça va faire une bonne année maintenant que je l’utilise au complet), l’aspect global de mes cheveux n’a pas radicalement changé.

Mais, il y a quand même plusieurs bénéfices :

  • Mes cheveux restent propres plus longtemps. J’ai vraiment pu espacer mes shampoings !
  • Ils restent volumineux plus longtemps. Avant dès le J2 ils étaient déjà nuls. Là, je garde ma « crinière » au moins deux jours.
  • Ils poussent vite, bien plus vite. C’est peut-être aussi un effet de l’hygiène de vie en général, mais j’ai l’impression qu’ils poussent teeeellement plus vite qu’avant… Sans même y prêter attention ils deviennent rapidement très longs !
  • Ils ne fourchent plus. Mon dernier coiffeur date du mois de mars et je n’ai rien à signaler au niveau des pointes. Pas de fourches, rien. Du coup j’espace les coiffeurs et forcément, ils poussent encore plus…
  • Mes boucles sont mieux définies. C’est un changement que j’observe depuis que j’ai arrêté la brosse au profil du peigne. Mes boucles sont vraiment bien rondes. Avec la longueur, j’ai même des anglaises ! Je ne les avais plus revues depuis l’adolescence…

Bref, je ne saurais que vous conseiller de passer à ce genre de routine « naturelle ». C’est un gain d’argent, de temps, d’énergie, de tout… Pour des cheveux plus forts ! Le rêve quoi.

You May Also Like

passage pilule stérilet cuivre

Le passage de la pilule au stérilet en cuivre

astuce perte poids

Mes astuces remise en forme qui ont fonctionné

routine acné naturelle

Ma routine visage anti-acné simple et naturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *