routine anti cellulite

J’ai testé une nouvelle routine anti-cellulite

Bonjouuuur !

Spoiler : je vous laisse faire la lecture de l’article initial, mais sachez que je suis revenue après un mois de cette routine pour vous faire mon feedback, en bas de l’article 🙂 A toute ! 

Je vous en avais déjà parlé, mais malgré tous mes efforts et malgré le poids perdu, j’ai toujours un gros complexe : ma cellulite.

Elle est présente sur l’arrière de mes cuisses et j’ai aussi une culotte de cheval conséquente. À cela s’associe un autre problème : j’ai l’impression de faire de la rétention d’eau depuis quelques temps. Mes jambes sont gonflées des pieds jusqu’en haut des genoux, c’est assez désagréable…

Bref, c’est dommage de faire tout cela pour ne pas de sentir à l’aise en maillot au final.

Du coup, j’ai décidé d’essayer une “routine” anti-cellulite et qui devrait aider à la circulation sanguine. Voici le programme du mois à venir…

On garde le cap sur le nerf de la guerre : alimentation et sport

Bien entendu, je garde le cap sur ce qui est à privilégier avant toute chose. C’est-à-dire garder une alimentation la plus équilibrée possible et continuer le sport.

Pour l’alimentation, je pense que je pourrais faire mieux : plus de protéines et moins de sucres, j’ai encore une marge de manœuvre de ce côté-là. Néanmoins, cela serait au prix de ma diète “flexible” à laquelle je tiens tant… Si je peux donc éviter de basculer dans une certaine frustration, je préfère éviter. En revanche, j’ai déjà baissé mon objectif calorique ces derniers mois, cela pourra donc avoir un impact.

Pour le sport, je ne compte très sincèrement rien changer. Je pense avoir un juste milieu entre musculation et HIIT, je m’entraîne assez régulièrement, je ne pense donc pas qu’il y ait plus à faire de ce côté.

Les petits “plus” de la routine anti-cellulite

Le célèbre jet d’eau froide

Je pense que vous l’avez tous lu en top 1 des magazines féminins sur la cellulite. finir la douche sur un jet d’eau froide remontant jusqu’aux fesses aiderait à perdre la cellulite en réactivant la circulation sanguine.

Je ne sais pas si c’est avéré ou pas, j’ai essayé de chercher des articles qui contrediraient cette information mais je n’en ai pas spécialement trouvé. Mais sur internet, ça ne veut rien dire.

Quoi qu’il en soit, en cette saison “chaude”, je trouve que finir sa douche sur un jet d’eau froide n’est pas spécialement désagréable sur le coup. Et après coup, je ressens un réel soulagement au moment du coucher quant à mes “jambes lourdes“.

Efficace ou pas sur la cellulite, je pense en tout cas que ça l’est sur la circulation sanguine. Dans la mesure où ça ne me dérange pas, pourquoi pas, après tout ?

Je l’intègre donc à cette nouvelle routine : je finis la douche par de l’eau froide !

Le fameux “palper-rouler” et la ventouse miracle

Deuxième grande institution de tous les Cosmopolitan de la Terre : le palper-rouler ! Je ne vous présente pas la technique, il s’agit en gros de malaxer votre cuissot comme si votre vie en dépendait.

J’ai aussi fait l’acquisition de magnifiques ventouses à cucul à en silicone, qui permettent donc de “reproduire” cet effet palper-rouler. En gros, vous vous ventousez la culotte de cheval et vous faites des mouvements circulaires, en zig-zag, puis de haut en bas.

J’associe les deux parce la ventouse me gonfle au bout d’un moment, alors je passe à la main. J’utilise une crème hydratante tout à fait standard pour “lubrifier”.

Je ne fais pas ça quotidiennement, j’ai mon rituel hebdomadaire.  Le jeudi soir devant “Why women kill”, je prends ma crème, ma ventouse et hop, c’est parti pour 30 minutes de massage.

Je passe la ventouse sur l’extérieur de la cuisse en insistant bien sur la culotte de cheval puis je fais un peu l’intérieur de la cuisse. Ensuite, je fais aussi le dessus du genou. Je prends aussi le temps de bien masser les mollets, toujours dans le but des les alléger.

J’émets tout de suite un gros doute sur cette technique : je pense qu’en réalisant ce “massage” une seule fois par semaine, je ne dois pas m’attendre à grand chose. La régularité est la clé et j’ai l’impression qu’il faut une pratique quotidienne de ces massages pour avoir un effet quelconque.

Néanmoins, cela me permet de prendre un peu de temps pour moi et il faut dire que c’est assez agréable. De plus, cela me permet de bien hydrater ma peau (j’en profite pour faire le reste du corps) ce que je ne fais JAMAIS (bouuuuuh pas bieeeen). Donc, je continue !

L’hydratation encore et toujours

J’avais un peu perdu le fil de mon hydratation tout au long de la journée et j’avais réduit mes apports en eau. Pour le bien-être de ma circulation et pour celui de mon corps en général, je suis maintenant plus vigilante quandtau fait d’avoir un apport en eau important et régulier.

Par ailleurs, je consomme deux types de tisane : la “brûle-graisse” Jardin Bio (à la vanille) et de l’hibiscus séché. Que l’on soit bien d’accord : je ne crois pas une seule seconde en l’effet de ces produits. J’aime juste le goût et malheureusement il est difficile de trouver une tisane bio pas trop chère qui ne porte pas de mention “minceur”, “drainante”, etc…

Pour moi, cela constitue juste une forme d’hydratation (et de plaisir, surtout !), je ne m’attends pas à quoi que ce soit par rapport à ça.

On fait le point dans un mois !

Je vais donc essayer cette petite routine pendant quelques semaines. Je vous donne donc RDV autour du 15 juin avec un avant/après en photo pour voir si cette routine a vraiment eu un effet quelconque.

À nouveau, il n’existe pas de routine miracle. Je ne pense pas pouvoir résoudre mes problèmes de cellulite avec une routine aussi “light” en un mois.

À vrai dire, j’ai commencé cette routine il y a quelques semaines déjà, mais par intermittence, sans rigueur. Et pourtant, je vois déjà du changement. J’ai les jambes plus légères au moment du coucher et l’aspect de ma peau s’est améliorée (possiblement par rapport à l’hydratation de la peau, c’est fort probable !).

Puis j’aime bien les expériences. Je vais donc être le cobaye de ma propre routine et je viendrai vous rapporter les résultats ici dans un mois 🙂

Si rien ne change, j’essaierai de passer la vitesse supérieure : alimentation plus saine, massage plus régulier, faire plus attention aux vêtements moulants, etc…

Bref, à dans un mois pour le verdict !

Bilan un mois plus tard

Reeeee

Me voici un mois après avoir “religieusement” appliqué ma nouvelle routine “anti-cellulite”.

Ne tournons pas autour du pot, je vais être cash : ce n’est pas révolutionnaire. Enfin en tout cas en terme de cellulite/culotte de cheval.

En effet :

  • Je me sens quand même plus légère au niveau des jambes. J’ai beaucoup moins cette sensation de jambes “en poteau” et ça c’est cool ! Mais en visuel, cela ne change rien
  • J’ai pris l’habitude de ce petit jet d’eau froide qui me détend beaucoup (oui OK, on en reparle en décembre)
  • L’aspect de ma peau s’est amélioré. Je ne m’en rends pas compte dans le miroir mais sur les photos il semblerait quand même bien que la cellulite soit moins “marquée”
  • La culotte de cheval est quant à elle toujours aussi présente et ce qui me dérange le plus… Elle est vraiment très très marquée !

PAR CONTRE ! Ce qui a le plus changé : mon état d’esprit.

Je suis allée à la piscine il y a quelques jours. Je savais que mon fessier était dégueulasse (à mon goût, bien sûr) mais je m’en foutais. Je me suis dis que les autres s’en foutaient aussi, vu que je me fiche du leur. Donc j’ai kiffé ma baignade. Je me suis rendue compte que je ne me suis jamais sentie vraiment complexée par ça. Parce que je pars du principe que tout le monde s’en fou (ou que je me fou de leur avis, en tout cas). Disons que si j’étais magnifique, qu’est-ce que cela m’apporterait de plus ? Des regards plaisants ? Et j’en ferais quoi, au final ? Je les rangerais bien au chaud dans mon égo ?

Il y a une chose qui me dérange plus : leur avis quant à ma pratique sportive. Je me refuse à admettre faire autant de sport et être aussi grasse. J’ai peur que l’on critique ma pratique, qu’on dise de moi que “Ça vaut bien le coup de s’entraîner autant pour avoir un corps pareil…“.

Mais cela aussi, j’y reviens petit à petit. Merde, je fais bien ce que je veux. Si je pratique du sport et que je ne maigris pas, tant pis, si cela me convient ! Mes fesses sont pleines de cellulite et doublées par une culotte de cheval énorme ? Et ben tant pis, c’est comme ça…

Cela ne veut pas dire que je vais arrêter mes efforts. Cela veut juste dire que si ça s’améliore, tant mieux, sinon franchement, ça ne changera rien à ma vie !

Je vais donc continuer cette routine pendant l’été mais ce sera très simple (beaucoup de robes donc pas de vêtements moulants et les douches froides sont un besoin vital avec les températures qui arrivent). J’ai aussi repris la muscu sérieusement. J’ai été coupée dans mon élan par le confinement mais je peux maintenant retrouver mon matériel, mes trainings et bientôt mes cours !

Bref : je vais continuer à faire ce que je faisais. Parce que mon corps est OK comme ça. En tout cas, OK pour moi.

On ne peut pas devenir ce qu’on a jamais été en faisant ce qu’on a toujours fait, c’est un fait. Mais ai-je besoin de changer si ce que je suis déjà me convient ? À méditer…

PS : ah oui, je n’ai pas mis de photos ! Au montage, je me suis rendue compte que c’était quand même de mes fesses dont on parlait… Et je ne suis quand même pas prête à vous les montrer tout de suite 😉

 

 

 

 

 

You May Also Like

combiner cardio et muscu

Combiner cardio et muscu : est-ce possible ?

Se reprendre en main après les vacances ?

compter calories

Suivi de juin et juillet : j’ai arrêté de compter les calories

se peser tous les jours

Arrêtez de vous peser tous les jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *