recettes flocons avoine

5 recettes avec des flocons d’avoine

Saluut !

Comme je vous le disais ici, les flocons d’avoine ont été (et sont toujours) un vrai atout dans ma diète.

Nutritifs, sains, peu onéreux, les flocons d’avoine ont pleiiin d’avantages. Mais pas celui du gout, ni de la texture… Globalement, c’est assez fade et ça peut vite virer à la bouillie. Mais il existe pourtant plein de recettes pour manger du flocon d’avoine qui sont à la fois saines et savoureuses, si si.

Je vous livre donc ici mes recettes healthy aux flocons d’avoine préférées !

Le granola

Alors oui, c’est la base de la base et en plus c’est très très à la mode. Mais le granola peut vite chiffrer en calories, alors j’ai customisé un peu les recettes que l’on trouve à droite à gauche.

Pour ma part j’utilise pas mal de flocons d’avoine, de quoi tenir la semaine. Disons 300g de flocons d’avoine pour 100 g de noisettes et amandes.

On concasse rapidement les noisettes et amandes (j’aime les gros morceaux), on les met dans un saladier avec les flocons d’avoine. J’ajoute ensuite une ou deux cuillère(s) à soupe d’huile de coco, une ou deux cuillère(s) à soupe de miel (que je chauffe pour s’il soit liquide) et une cuillère à café d’arôme vanille. Je mélange bien le tout.

J’étale sur ma plaque que je mets au four à 150°C (je démarre la cuisson à froid). Pour le temps de cuisson, je surveille de très très près car on passe de tout blanc à cramé en un clin d’œil. Disons que je dépasse rarement les 10 minutes (j’ai un four qui chauffe fort fort).

Ensuite je laisse bien refroidir sur la plaque et je mets le tout dans un bocal. J’ai mon petit déjeuner pour la semaine, à manger avec des pépites de chocolat dans du fromage blanc ou du lait.

L’avantage de cette recette par rapport à d’autres que l’on peut trouver sur internet est qu’elle est riche en flocons d’avoine et pauvre en sucre/lipide. Ce n’est pas aussi gourmand que les autres mais ça permet déjà grandement de prendre du plaisir à manger du flocon d’avoine, car ils sont croustillants et agrémentés, sans pour autant exploser les calories.

recette granola healthy

 Les cookies fit express

Quand j’ai faim et que je n’ai rien à manger, je fais mes « cookies fit » méga simples, rapides, bons et sains.

Pour ça, c’est très facile, il faut quelques ingrédients seulement :

  • des flocons d’avoine
  • de la banane
  • des pépites de chocolat (et encore, même pas obligé)

On écrase bien la banane (la plus mure possible), on rajoute des flocons d’avoine (pas vraiment de mesure ici, le but est d’obtenir une pâte que l’on puisse travailler pour faire des cookies mais sans que ce soit trop sec non plus) et des pépites de chocolat selon l’envie.

On écrase en cookie (personnellement je les fais très fin car j’aime quand ça croustille, on peut les faire plus gros pour qu’ils soient plus moelleux), on les met sur une plaque et hop, quelques minutes à 180°C (idem, il faut surveiller la cuisson, ça va vite… moins de 10 minutes).

C’est vraiment bon, ça dépanne très bien et ça cale. Et surtout, c’est ultra simple et healthy…

Le poulet pané aux flocons d’avoine

Si vous voyez le truc venir, vous comprendrez aisément que cette « astuce » peut être en fait appliquée à tout ce qui se pane ! Poulet, dinde, poisson, etc etc… Mais je n’ai essayé qu’avec le poulet.

Le concept est simplissime : c’est comme une panure standard mais au lieu d’utiliser de la chapelure, vous utilisez des flocons d’avoine. Votre poulet trempe dans la farine, l’oeuf puis les flocons d’avoine et hop, cuisson au four (180°C, 15-20 minutes).

Personnellement j’utilise ensuite le poulet pané coupé en morceau dans une salade haricots rouges-maïs-poivrons avec une vinaigrette un peu mexicaine (en gros vinaigrette standard + un peu de sauce barbecue), c’est très bon. On a le plaisir de se faire un poulet frit sans tout le gras qui va avec, c’est top.

J’imagine qu’on peut aussi tremper le poulet dans une sauce (au fromage blanc par exemple ?). J’ai aussi vu cette recette que je n’ai jamais essayé mais qui a l’air pas mal du tout !

Les tomates à la provençale

Suite à la recette précédente, j’ai donc compris qu’on pouvait assez facilement remplacer la chapelure par les flocons d’avoine. J’ai donc, en toute logique, pensé aux tomates à la provençale !

Le concept « de base » est très simple : des tomates « farcies » (elles ne sont pas remplies à bloc, juste sur le dessus) avec un mélange de chapelure, ail, persil et huile d’olive. C’est très très bon. Mais pour rehausser la consistance du plat et sa teneur en protéines, je suis passée à la version « flocons d’avoine ».

Pour cette recette, vous prenez donc quelques tomates (selon le nombre de personnes). Comptez ensuite environ 30g de flocons d’avoine pour quatre tomates. Vous torréfiez rapidement les flocons d’avoine sur une poêle bien chaude (5 minutes). Prenez une belle dose de persil, trois gousses d’ail, mixez les deux. Vous rajoutez les flocons d’avoine et vous mixez grossièrement.

Les tomates sont coupées en deux, vous mettez le mélange avoine-ail-persil sur le dessus, un filet d’huile d’olive et vous enfournez à 180°C pour environ 45 minutes (les tomates doivent être « confites »).

Et voilà ! Vous avez vos tomates à la provençale, un peu plus nourrissantes que la version standard mais aussi bonnes !

Le crumble

Le principe du crumble est très simple : des trucs tout mous surmontés par un truc gras-sucré-croustillant trop bon. Délicieux mais malheureusement rarement healthy.

Un jour où il me restait énormément de chou-fleur, j’ai décidé d’en faire un crumble salé. Et pour rester dans mes macros, j’ai essayé de faire une version « allégée » de la pâte à la crumble. Enfin, allégée je ne sais pas, mais en tout cas plus fit…

Du coup, j’ai fait exactement comme pour une pâte à crumble salé standard : j’ai mélangé du gras (vous pouvez prendre du beurre mais moi j’ai pris plutôt de la purée de noisette, plus intéressante), de la farine (j’ai pris de la standard) et des flocons d’avoine. On malaxe avec mes doigts pour obtenir une pâte effritable mais forcément homogène (l’intérêt étant qu’il y ait des morceaux croustillants).

On recouvre les légumes en question (une purée de chou-fleur pour moi donc) avec et on met au four juste le temps que le crumble colore bien et croustille bien.

L’opération est super intéressante : ça rajoute du nutritif au chou-fleur tout seul, mais du bon gras et de bons glucides. Et surtout, on garde la texture « crumble » qui fait quand même rêver…

Je suis sûre et certaine qu’il existe encore des tonnes de recettes de flocons d’avoine, notamment dans le sucré. Je vous dirais si j’en viens à en tester d’autres mais je trouve déjà que ces cinq là sont vraiment pas mal.

C’est ce que je vous disais dans cet article. Pour se remettre en forme, il suffit parfois de faire certains choix et de remplacer des aliments peu intéressants par d’autres, sans perdre en plaisir. Et avec ces recettes, c’est exactement ce qui se passe : on mange mieux, mais avec (presque) tout autant de plaisir !

You May Also Like

suivi novembre 2019

Suivi de novembre – Entrainement et alimentation

recettes légères automne

Mes recettes favorites du mois de novembre

manger sans grossir

Comment je mange (presque) tout ce que je veux sans grossir

suivi novembre 2019

Suivi d’octobre – Entrainement et alimentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *