proteines vegetales

Protéines végétales : quelles sont les meilleures ?

Salut !

Si vous êtes comme moi, vous cherchez probablement à consommer le plus de protéines « saines » possible. Pour ça, les protéines végétales sont vos amies !

Personnellement, la viande, ce n’est vraiment pas mon truc. J’aime beauuuuucoup le saumon mais je n’en mange pas souvent. Mais la viande, ça ne me dit rien du tout. Du coup, je trouve ça dommage de manger ce produit questionnable sur plein d’aspects juste pour l’apport en protéines, sans notion de plaisir.

J’ai donc essayé de me concentrer sur les protéines végétales et comme d’hab, je vais essayer de vous convaincre de laisser leur chance aux lentilles et autres haricots 😉

Avantages des protéines végétales

Avantages pour la santé

Par protéine végétale, j’entends en fait aliments végétaux riches en protéines. C’est une catégorie un peu fourre-tout, du coup… Mais en gros, aller chercher une certaine proportion de vos protéines dans les végétaux aura plusieurs avantages pour votre santé.

Déjà, les produits végétaux riches en protéines sont également souvent riches en acides aminés essentiels à notre organisme. Ces acides aminés sont donc indispensables pour nous, mais notre corps n’arrive pas forcément à les produire de lui-même. Ils contiennent également moins de graisse insaturée que la viande, sont mieux « gérés » par notre organe et améliorent notre équilibre acido-basique.

D’un point de vue de nutrition, il y a donc pleiiiin d’avantages à incorporer plus de protéines végétales à votre alimentation. Mais pas que…

Autres avantages

Je ne m’étendrais pas sur les avantages éthiques et écologiques à limiter les produits animaux que l’on ingère. Je connais mal le sujet et je suis sûre qu’il a été très bien traité par d’autres sources ! Personnellement, je ne suis ni végan ni végétarienne et je n’en suis pas particulièrement fière. Mais je remplace progressivement le plus de produits animaux possibles par des produits végétaux et ça se passe très bien 🙂

Je n’ai donc aucun mal à croire qu’il y ait plein d’arguments « contre » la viande et autres produits issus de l’exploitation animale… Je laisse les spécialistes de la question en parler dans les commentaires s’ils le souhaitent !

Mais il y a aussi d’autres avantages plus « pratico-pratiques ». Déjà, les protéines végétales se conservent biiiiien plus longtemps que les produits animaux en général. On évite donc le gaspillage ! Je trouve aussi qu’on peut cuisiner beaucoup plus de choses diverses et variées avec les céréales et les légumineuses. Entre les légumes, les sauces, les épices… Elles sont déclinables pour ainsi dire à l’infini !

Et enfin, dernier point qui est tout aussi important pour moi : c’est beauuuucoup moins cher ! Un paquet de lentilles vertes bio vous coûtera bien moins cher que la même quantité de viande au plus bas prix. Et si vous tapez dans la viande bio, ce n’est même plus comparable…

Au delà de tous les autres bénéfices (qui sont super importants, qu’on soit d’accord), je trouve que les protéines végétales sont un excellent moyen de manger équilibré pour les plus petites bourses. Des légumineuses, des céréales, des légumes de saison et vous pouvez manger bio, sain, équilibré pour un budget très modeste.

Bon, vous l’aurez compris, je suis méga fan des protéines végétales, en particulier des légumineuses 😀 0 objectivité ici. Passons donc à une petite revue totalement subjective de mes sources préférées de protéines végétales et de comment je les cuisine.

Mes sources préférées de protéines végétales

Les légumineuses

Lentilles, fèves, haricots, pois chiches… Les amours de ma vie !

Peu onéreux, rassasiants, pratiques et surtout… DE-LI-CIEUX ! Les légumineuses sont pour moi des reines (#meufmodérée). J’essaie en général de construire mon repas autour d’elles. Je regarde quel légume doit être mangé en priorité dans mon frigo et je réfléchis à quelle recette je peux faire avec quelle légumineuse.

Je prends pois chiches et haricots rouges en conserve, car je trouve que le sec n’apporte pas grand chose. Pour les lentilles par contre, je ne prends que du « sec », je trouve les conserves horribles ! Pour les fèves, je ne les ai jamais trouvées autrement que surgelées, donc pas le choix.

Il semblerait que chez certains, les légumineuses soient peu digestes et entrainent quelques soucis intestinaux. Personnellement, je n’ai jamais observé ce phénomène chez moi mais je sais que ce n’est pas une légende urbaine. Pour contrer cela, vous pouvez apparemment bien faire tremper vos légumineuses avant de les cuisiner, il semblerait que ça aide beaucoup.

Les lentilles, je les cuisine sous plein de formes. J’en fais des « steaks » végétaux, des currys, des lentilles à la marocaine avec plein de carottes, de la salade… Pour les pois chiches, c’est un peu pareil : salades, curry (avec des aubergines, miam miam) mais aussi falafels et houmous (of course). Les haricots rouges, idem : salade et chili (végétarien ou non). Pour les fèves, vous pouvez en faire de délicieuses salades (comme c’est original) ! Leur texture extra croquante est géniale.

Les céréales

Je maitrise bien moins la partie « céréales » dans laquelle se trouvent le riz, le quinoa, le boulhgour, l’épeautre, etc… Parmi ceux-là, je ne mange que du riz basmati et du quinoa, mais ce ne sont vraiment pas mes préférés. Je ne m’en sers que d’accompagnement quand « il faut », avec du chili ou un bon plat de légumes par exemple.

Là encore, même pour du bio, vous pouvez vous vous en sortir pour très peu cher. Elles sont l’avantage d’être plus digestes et se préparent très simplement et rapidement.

Citons aussi les flocons et le son d’avoine, que j’apprécie particulièrement. Je mange les flocons au petit dej (sous forme de granola ou non, avec des pépites de chocolat et des noix) et je me sers beaucoup du son pour faire des sortes de « panures » et pour remplacer une partie de la farine dans les recettes. C’est vraiment un aliment sain que l’on mettre un peu partout 😉

Les noix

Les noix, noisettes, amandes et autres graines en tout genre ont l’avantage d’être particulièrement délicieuses. MAIS ! Déjà, elles ne sont vraiment pas données. En plus, elles sont mégaaaa caloriques et il ne faut pas en abuser. Pas plus d’une petite poignée par jour, paraitrait-il (enfin, tout dépend toujours de ce que vous mangez à côté). Le beurre de cacahuète par exemple peu remplacer pas mal de choses « à tartiner ». Mais ne pensez pas faire d’économie de calories par rapport au nutella, non non… simplement, ce sera bien plus naturel et protéiné.

Je ne mange quasiment pas les noix « comme ça », en piochant dans le sachet, car elles m’écoeurent un peu… Mais je les incorpore tous les jours à mon petit dej et je les ajoute facilement à mes salades, elles apportent un peu de croquant que j’adore 🙂

Le soja/tofu/tempeh

 

Alooors, dossier épineux et délicat que celui du soja et autres tofus… J’aimais bien à une époque utiliser des protéines de soja texturées, notamment dans les préparations en sauce. Mais j’ai du mal à en trouver…

Le tofu, c’est… compliqué. J’ai essayé de le faire mariner, de le couper en fines tranches bien grillées, bref, plein de choses… Je dois vous avouer que je n’apprécie pas trop trop. Je le mange parce que je ne suis pas une enfant de 5 ans mais je n’y prend pas vraiment de plaisir… idem pour le tempeh. Par contre, j’ai déjà fait des gâteaux au tofu soyeux et c’était délicieux ! Mais les blocs de tofu… bon… à petites doses disons haha. Si vous avez des recettes qui fassent oublier un peu la texture et le goût, je suis preneuse 🙂

Il manque bien entendu plein d’autres choses ici : les graines de chia (en pudding : au top), la spiruline et bien d’autres… Mais je ne voulais vous parler que de ce que je mange personnellement.

Je trouve vraiment que les protéines végétales ont toutes les qualités : bonnes, rentables, saines, rassasiantes… À mon sens, ce sont de véritables alliées santé et je sais que je n’aurais pas perdu autant de poids sans elles. Si je devais donner un conseil à quelqu’un qui cherche à améliorer son alimentation ce serait celui-ci : essayez d’apprendre à cuisiner et apprécier les légumineuses. Une fois que vous prendrez du plaisir à manger des repas sains, vous verrez que tout le reste vient tout seul !

You May Also Like

remise en forme

Remise en forme : update du défi de printemps

boisson pour maigrir

Boisson pour maigrir : une solution pour perdre du poids ?

detox après fêtes

Détox après les fêtes : comment se sentir mieux ?

Se reprendre en main après les vacances ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ebook meal prep printemps

3 mois de recettes healthy avec moins de 3h en cuisine chaque semaine, ça vous dit ?