blog_bienvenue

Encore un blog ?

Oh, tiens, un énième blog lifestyle, how surprising ! Mais comment, à bientôt 30 ans et des années après tout le monde, on en arrive là ? Existe-t-il encore des personnes qui ont des choses inédites à écrire et surtout, existe-t-il encore des gens pour les lire ?

Eh bien, je ne sais pas, je vous ferai peut-être une rétrospective de la question dans quelques temps. Mais, en attendant, me voici, ici, en 2019, à me croquer le cerveau pour rédiger ce premier article de blog qui ne sera probablement lu que par ma mère (faux, elle est incapable d’utiliser assez bien internet pour ça).

Mais en fait, qui suis-je ?

Pour faire très simple, je suis une grande enfant de 27 ans et demi. Je suis curieuse d’à peu près tout, extrémiste dans rien, modérée dans tout. Sportive du dimanche assidue, mangeuse de graines bio et de jambon premier prix, écolo entretenant son potager tout en jalousant la piscine du voisin, amoureuse des animaux mais même pas végétarienne ; bref, pleine de contradictions, comme tout le monde.

Mais alors, qu’est-ce que je fais là ?

Pourquoi un énième blog de ce type ?

Il y a plusieurs raisons qui me poussent à me retrouver ici aujourd’hui :

J’ai toujours quelque chose à dire…

Premièrement, mon bavardage. Ma famille, mes amis, mes collègues, je parle de tout à tout le monde, tout le temps. Je ne m’arrête jamais. Ils n’en peuvent plus et surtout, j’ai bien conscience que je ne peux pas raconter la même histoire plusieurs fois, à mon grand dam. Alors, je décide d’utiliser l’Internet pour dire ce que j’ai à dire. Et je me dis que si je peux passer des dimanches entiers à regarder des vidéos sur ce que telle ou telle fit-girl a bien pu manger la semaine dernière, il y a bien un peu de place pour tout le monde !

…et je pense que parfois c’est intéressant

Deuxièmement, parce que je suis assez convaincue que ce que j’ai à dire, justement, peut intéresser deux-trois personnes, quand même. Je suis une énooorme consommatrice d’Internet. J’ai une question, je la pose à Google. Mon historique est bourré de recherches (plusieurs dizaines par jour) et je passe à un temps fou à rôder sur Wikipédia (comme ces cinq heures que j’ai passé à retracer la Seconde Guerre Mondiale en allant d’un article à un autre…).

Et il faut dire que lorsque je demande de l’aide à l’Internet, la plupart du temps, je reste sur ma faim. Les articles reprennent ce que disent les autres articles sans jamais tester ce qu’il en est, je trouve qu’au final, il n’est pas toujours évident de trouver une réponse authentique à certaines questions. Les auteurs qui proposent, il y en a. Ceux qui essaient et valident, beaucoup moins…

Or il y a plusieurs domaines dans lesquels j’ai fait du « die and retry » jusqu’à trouver mes réponses, ce qui me convenait à moi, des pistes que j’aurais aimé trouver sur internet avant… Alors, je me dis que peut-être, quelque part, il y a un alter égo qui sera bien content de trouver mon expérience.

Pourquoi aussi généraliste ?

Comme je vous l’ai dit plus haut, je suis intéressée par plein de choses mais experte en rien… Je ne vais pas faire un blog nutrition alors que je bataille moi-même à perdre ma cellulite. Comment faire un blog musculation alors que je suis toujours en train d’apprendre ? Je ne me vois pas non plus écrire un blog voyage alors que mon premier vol long-courrier date du début de l’année… Donc, pourquoi se priver ? J’aime autant parler de mes tâtonnements, de mes questions dans plusieurs domaines plutôt que de jouer l’experte dans l’un d’entre eux.

Mais alors de quoi on parle ?

De ce que j’ai réussi à comprendre jusque là

Il y a globalement deux domaines pour lesquels ma vie a changé après des années passées à consommer des quantités honteuses de data : mon corps (comprenez mon poids, ma santé, ma qualité de vie en général) et les « cosmétiques » (ou les non-cosmétiques plutôt, on en parlera plus tard). Et je pense que ces histoires-là, ces condensés de ce que j’ai pu garder de mes trouvailles d’internet, peuvent intéresser ceux qui sont aussi perdus que moi.

De ce que j’ai envie d’essayer maintenant

Mais même si j’ai progressé sur certains points et que j’ai globalement trouvé mon rythme de croisière, il y a toujours des ajustements à faire. En tant que grande curieuse, j’adoooore faire des expériences. Je me demande souvent : si j’essaye de faire cela, d’appliquer telle ou telle routine, de m’y tenir, quel résultat ? Et j’ai vraiment envie de partager ce genre de choses. Une sorte de carnet de notes moderne d’un scientifique fou.

D’à peu près tout

Comme je l’ai déjà dit et comme vous l’avez probablement déjà remarqué, j’ai énormément de choses à dire. Enfin, j’ai envie de dire énormément de choses, après, que ce soit pertinent ou pas, c’est une question que je ne me pose plus maintenant… Je ne compte pas me priver donc de parler, en vrac, de :

  • Mes vacances
  • Mes sorties restos
  • Toutes mes expériences ratées
  • Nos essais de potager urbain-sur-terrasse
  • Bref, de tout ce dont j’ai envie de parler, qui va m’en empêcher ?

Vous l’aurez compris, bienvenue chez moi, faites-vous une bonne tisane, installez-vous et allons-y.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *