astuces perte poids

Les astuces remise en forme qui n’ont pas du tout fonctionné

Salut salut !

Après l’article sur les petits « tips » qui permettent de perdre du poids un peu plus facilement, j’ai décidé de vous faire un article sur tout ce que j’ai pu essayer d’autre et qui pour le coup n’a pas marché du tout, du tout, DU TOUT.

Je pense que les temps ont changé (enfin, j’espère) mais j’ai quand même grandi à une époque où les magazines essayaient de nous faire croire qu’on pouvait totalement s’affiner en ne changeant quasiment rien à notre mode de vie, juste en intégrant une toute petite routine de rien du tout.

Et comme pas mal de monde, je suis tombée dans le panneau et j’ai essayé, religieusement, ces petits trucs pendant quelques temps. Avant de laisser tomber, comme quasiment tout le monde, parce que je me rendais compte que c’était débile.

Dans la matière, commençons par la grande star du « je-perds-20-kg-sans-rien-changer-mais-en-fait-non- » :

L’eau citronnée

La fameuse eau au citron… Froide ou tiède selon les versions, elle permettrait de faire à peu près tout : perdre du poids, rajeunir, éviter les maladies, améliorer le travail du foie, la digestion, changer une roue… Je suis quasiment sûre que ça doit même guérir des maladies graves (sérieusement, je suis sure que ça existe quelque part sur l’Internet).

Je ne dis pas que boire un verre d’eau citronnée le matin est mauvais. Je dis juste que sans le mode de vie qui va avec, cela ne sert strictement à rien. C’est un leurre… Le citron ne brûlera pas les graisses, ne fera pas de votre foie une superstar, ne soignera pas la faim dans le monde.

Le premier bienfait est de toute façon déjà une arnaque : vous vous levez, vous buvez votre grand verre d’eau avec un peu de citron et waouh, qu’est-ce qu’on se sent bien ! Mais est-ce que vous avez essayé de boire juste le verre d’eau, sans le citron ? Vous verrez que cela vous fera probablement tout autant de bien par rapport à l’époque où vous attaquiez les journées sec comme une croquette.

L’eau au citron n’est pas spécialement détox… L’eau est détox, l’eau est drainante, l’eau fait du bien à votre organisme, rajoutez du citron dedans si ça vous aimez ça mais ne vous attendez pas à fondre uniquement à cause du citron.

Franchement, j’y ai cru pendant un moment. Après tout, l’acide semble dissoudre le gras, instinctivement on a bien l’impression que le citron est plutôt « drainant » qu’autre chose. Et puis après tout, ça ne coûte quasiment rien, ça ne prend pas de temps… Pourquoi pas ! Alors j’ai religieusement pressé mon citron, tous les matins, à jeun.

Et ça n’a rien changé. Enfin si, au bout d’une semaine, mes dents avaient l’air tout bizarre et j’avais mal au ventre après. Mais j’étais toujours aussi grasse… Alors j’ai forcément laissé tomber.

Bref, je ne dis pas que l’eau au citron à jeun le matin ne sert strictement à rien. Il y a peut-être des bienfaits et si ça vous fait plaisir, pourquoi s’en priver ? Mais il ne juste pas compter que là-dessus ! Et si c’est une tannée pour vous d’avaler ça, ne vous forcez pas, vraiment…

La douche froide

Alors celle-là, c’est bien la pire des tortures DEBILES que j’ai pu m’imposer dans l’espoir de perdre du gras. Finir sa douche par un passage sous l’eau glacée pour soit disant brûler plus de calories.

Je ne parle pas des bienfaits sur le corps en général, sur le mental, la circulation sanguine, la récupération des muscles, etc… Il semblerait qu’une douche plutôt froide soit globalement bénéfique sur ces points. Et là on parle d’un certain temps sous une douche relativement pas chaude…

Moi, je parle de cette astuce de « finir par un jet glacé pour perdre X kilos par mois ». Je parle vraiment de compter sur la torture de passer à un jet glacé après un bon moment de kiff pour perdre un max de calories et quelques kilos.

De quoi on parle ici en terme de calories ? En gros, on nous dit que 2 à 3 minutes de douche froide fera consommer 100-200 kcal, consommer la graisse brune blablabla. Donc soyons fous, 200 kcal pour 3 minutes (en partant du principe que tout ceci est vrai). Avec un petit jet d’eau de 10 secondes, on utilise quoi, 20 kcal ? Est-ce que ça valait vraiment le coup de se chopper une pneumonie ? I don’t think so.

Les défis squat

Vous l’avez tous vu passer et peut-être même essayé. Cela existe pour les squats, les pompes, les abdos et probablement bien d’autres encore… Je parle bien entendu des stars du mois de juin, les défis 30 jours !

Sur le papier ça fait rêver : un tout petit d’effort chaque jour pendant tout juste un mois et à la fin, hop, un corps de rêve !

Alors deux révélations. Déjà, ça commence par un « petit effort » et ça finit par être carrément relou. Deuxième, ça ne sert très certainement à rien.

Ben oui, tu commences avec 10 squats, tu finis par 250, c’est long et c’est chiant. Il faut trouver le temps de le faire, on se sent con et c’est vraiment pas intéressant… Et en plus, ça marche peut-être pour certaines, mais pour moi y’a eu rien, que-dalle… Certains professionnels remettent quand même grandement en doute la pertinence d’enchaîner autant de squats à vide.

Quand on lit les témoignages des filles qui ont eu des résultats, on retrouve quand même assez souvent « Il faut aussi avoir une alimentation équilibrée à côté« . AH. Et est-ce que tes cuisses affinées ne viendraient pas de l’arrêt du McDo quotidien plutôt que de pauvres squats à vide ? Mmh ?

Bref, à mon avis, économisez vous sur ces exercices. Rares sont ceux qui en arrivent au bout et quand c’est le cas, les résultats sont rarement bluffants… Faites du sport plus « complet » et vous aurez probablement de meilleurs résultats.

Manger plus au petit déjeuner

J’ai souvent faim à 11h. Et parfois, je craque sur des bêtises… Des biscottes avec de la pâte à tartiner (parce que c’est ce que je trouve facilement au travail…), des gâteaux, bref, rien de très sain (et rien de nutritif, on est bien d’accord).

En voulant « cleaner » mon alimentation, j’ai donc essayé de me débarrasser de ces fringales. Et pour cela, le conseil ultime (et pas insensé, on est d’accord) est de manger mieux et surtout plus au petit-déjeuner.

Cela parait logique : si j’ai faim à 11h, c’est que je n’ai pas assez mangé le matin… Alors j’ai commencé à me forcer, à manger plus qu’avant au petit-déjeuner (qui était déjà peu sucré et assez riche en protéines).

Cela ne m’a pas du tout aidé : j’avais toujours faim à 11h. Pourquoi ? Par habitude peut-être ? Peut-être aussi parce que c’est la fin du « rush » au travail et que je commence à me poser et à avoir besoin de nourriture « réconfortante » rapidement ? Parce que je suis déshydratée et que j’ai besoin de boire ? Je n’ai jamais eu la réponse…

Bref, revenons à notre problème, j’ai faim à 11h. Et comme ça me frustre parce que je me suis gavée au petit dej, et ben ça me contrarie mais je craque tout autant… Double peine : le grignotage est toujours là + j’ai déjà doublé mes calories en me gavant au petit-déjeuner.

J’ai donc décidé d’écouter mon corps et de faire comme je le sentais : je prends mon petit-déjeuner pas très copieux et si j’ai faim à 11h, je mange carrément un « goûter du matin » : quelques graines et un peu de chocolat noir. Et ça marche très bien…

Pour info, j’ai eu le même problème avec le déjeuner : petite faim à 16h. Et bien j’ai aussi essayé de manger beaucoup plus au déjeuner, sans succès. J’ai donc décidé aussi de m’accorder un mini-goûter (surtout avant le sport) et tout va bien dans le meilleur des mondes.

Manger différemment selon les heures

Il y a une autre théorie qui fait couler pas mal d’encre : celle de la « chrono-nutrition« . En gros, il faut beaucoup manger au petit-déjeuner, moins au déjeuner et très léger le soir. Le petit déjeuner serait le repas le plus important de la journée et « pas besoin de calories le soir, on fait dodo ».

Petit aparté, cela me fait quand même un peu rire. On nous a tanné avec ce fameux petit-déj genre c’est le Saint-Graal des repas et maintenant tout le monde passe au jeune intermittent. On s’emballerait pas un petit peu, dans un sens comme dans l’autre ? Comme d’hab ?

Bref, revenons à nos moutons. J’ai donc essayé d’appliquer ce truc que j’ai lu partout (sans jamais aucune source). Pour le petit-dej copieux, on en a parlé plus haut, échec.

Ensuite, j’ai essayé d’inverser mon repas du midi et du soir. Le midi j’ai peu faim et je n’ai pas vraiment d’envies, je mange plutôt léger. Le soir, j’ai souvent plus envie de me faire plaisir et plus faim, donc les repas sont plus copieux. Le tout collait bien avec mes calories mais j’avais l’impression de faire n’importe quoi à cause de ce discours rabâché maintes fois.

astuces perte poids
Diner typique faisant frissonner l’Internet

Ça n’a pas collé DU TOUT avec moi. Le midi je mangeais beaucoup trop et le soir j’avais l’impression de me restreindre au mieux, au pire je craquais comme si j’étais au régime. Alors que les assiettes étaient censées être les mêmes, juste inversées entre le déj et le diner…

J’ai donc arrêté les frais et je suis revenu à ce qui me parait naturel pour mon corps : manger plus light le midi et plus lourd le soir. Spoiler alert : j’ai quand même perdu du poids et je dors toujours aussi bien.

Conclusion

Je sais que je me rabâche mais pour moi c’est du bon sens… Il y a deux idées que je dégage de ces échecs :

  • Les petits « tips » c’est peut-être bien en complément, mais cela ne changera rien seul. Si c’est trop facile, c’est que ça ne marchera probablement pas… Pour être en forme, rien de mieux que manger mieux de façon globale et être généralement actif. Le citron, la douche froide, les défis 30 jours… c’est de la poudre aux yeux
  • C’est pas parce que c’est écrit partout que vous devez le faire. La spécialité de l’internet, c’est quand même de se pomper les uns les autres. Une bêtise sur un site peut se retrouver très vite de partout… Faites vos propres expériences mais ne renier pas votre naturel pour cela. Si vous avez le sentiment que manger plus le soir vous correspond mieux, tant que vous mangez correctement sur la journée (même la semaine), ne vous collez pas un sentiment de frustration juste parce que vous avez lu qu’il valait mieux manger léger avant de dormir… La frustration n’amène jamais rien de bon…

Ecoutez-vous avant tout, soyez raisonné, modéré, et tout se passera bien.

 

You May Also Like

suivi novembre 2019

Suivi de novembre – Entrainement et alimentation

recettes légères automne

Mes recettes favorites du mois de novembre

manger sans grossir

Comment je mange (presque) tout ce que je veux sans grossir

suivi novembre 2019

Suivi d’octobre – Entrainement et alimentation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *